top of page
Rechercher

La présence du deuil dans notre vie


Quand on parle du deuil, on a généralement tous en tête la perte d'un être cher. Mais savez vous que nous vivons des périodes de deuil bien plus souvent que nous le pensons ?

Un divorce, la fin d'une amitié, un licenciement, un déménagement, un âge-clé, une opération chirurgicale, sont d'autant de situations qui peuvent font partie des deuils. Leur point commun ? Il y a la perte de quelque chose, ou l'arrêt d'une période, qu'on n'aura ou ne vivra plus jamais.

A ces pertes principales, il faut ensuite ajouter les pertes additionnelles qui leur sont liées. Par exemple, dans le cas de la perte d'un emploi, les pertes liées vont être la stabilité financière, le statut social, un rythme de vie, etc. Dans le cas d'une rupture amoureuse, cela peut être la vente du logement acheté à deux, la perte des habitudes à deux, un animal dont on doit se séparer car il sera gardé par notre ex conjoint-e, etc.

En plus de ces différents types de deuil, nous ne sommes pas tous égaux face à la manière dont nous les vivons : notre histoire personnelle, notre enfance, l'état d'esprit dans lequel nous nous trouvons au moment où le deuil survient, mais également les réactions de notre entourage, sont d'autant de facteurs qui nous font vivre ces instants différemment. Là aussi, on distingue différents types de deuil : anticipé, blanc, retardé, chronique...


Et, à cela, vous ajoutez encore les différentes étapes du deuil, dont vous avez certainement déjà entendu parler. Selon les approches, elles ont un nombre différent, tantôt 5, tantôt 7. En intelligence émotionnelle, nous en distinguons 7, dont les durées sont chaque fois variables :

- le choc et le déni,

- la douleur et la culpabilité,

- la colère,

- le marchandage,

- la tristesse,

- l'acceptation,

- la reconstruction.

Vous comprenez, désormais, pourquoi il s'agit d'un phénomène complexe, que nous le vivons tous différemment et que nous ne devons pas prendre à la légère ?


Si vous vous sentez concernée-e par cet article, que vous sentez que vous traversez une période de deuil, et que vous avez besoin d'être accompagné-e pendant cette période, n'hésitez pas à me contacter.


Avec bienveillance,

Caroline

Comments


bottom of page